Les chroniques économiques de Bernard Girard

3.3.09

La vente de Pierre Bergé, destruction de richesses

La vente de Pierre Bergé a été un succès. Un tel succès qu'on ne peut que s'interroger en cette période de crise. N'est-ce pas tout un simplement un symptôme de plus de cette crise : les plus riches désarçonnés, perdus, incapables de comprendre ce qui se passe auraient choisi de détruire leurs richesses eux-mêmes plutôt que de les voir s'effriter sous les coups de butoir des bourses.



Pour lire cette chronique qui réactive les thèses de Georges Bataille sur la dépense pure, cliquer ici, pour l'écouter sur votre ipod, cliquer là.

2 Comments:

  • Bonjour.
    Tout d'abord bravo pour vos chroniques.
    Il semble que celle d'aujourd'hui soit introuvable:
    http://homepage.mac.com/bernardgirard/gaspillages.mp3 -> On tombe sur une page d'erreur...

    By Anonymous Anonymouswithip, at 04/03/2009 16:36  

  • Corrigé. Merci de vos commentaires.

    By Blogger Bernard G, at 04/03/2009 16:53  

Enregistrer un commentaire

<< Home